Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur cette plateforme. Vous y trouverez les analyses et commentaires de l'actualité internationale et régionale, réalisés par le Dr. Sali Bouba Oumarou.

Parution Roman - Boukhalef Jusqu'au bout

Parution Roman - Boukhalef Jusqu'au bout

Chers lecteurs, lectrices,

Nous avons l'insigne honneur de vous informer de la parution de notre premier Roman, "Boukhalef Jusqu'au bout". Cette fiction raconte dans un style simple et grave à la fois, le drame de l'immigration clandestine. Il met à nu le couteau à double voire triple tranchant de cette aventure périlleuse qui se déroule entre l'Afrique et l'Europe.

Extraits:

"J’avale ma salive pour me remettre de ce coup. Je me remets au combat. Je veux m’agripper tel un singe sur la deuxième barrière. Mais ce n’est pas la peine de le faire. La même marée humaine qui a fait plier la première barrière de six mètres, vient de faire sauter littéralement la deuxième barrière de quatre mètres. J’entends des cris de joie autour de moi, c’est comme si on avait déjà réussi à fouler le sol de l’enclave. Je ne partage pas la même joie. Il nous reste encore une barrière à traverser. Et de l’autre côté, le regroupement que les policiers effectuent autour de la trajectoire de la marée humaine briseuse de barrière n’augure rien de bon.
Malgré tout, je n’ai pas le choix, je suis le mouvement comme l’eau suit le lit du fleuve. Je clopine toujours. Mon taux d’adrénaline naturelle commence sensiblement à baisser. Je ressens de nouveau la douleur provenant de ma cheville. Je continue à avancer vers le dernier obstacle de notre triple saut. La marée humaine briseuse de barrière a de l’avance sur moi. Je la vois s’éclater d’un coup. Elle perd de sa solidité. Elle n’est plus compacte. Elle vient de céder sous la pression de la rafale des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes ciblés envoyés par le dernier rempart des hommes casqués. Aux cris de joie de toute l’heure se succèdent des hurlements de douleurs et des gémissements. Je n’ai jamais entendu des hurlements harmonisés de cette manière. Jamais entendu des gisements sortant des gorges serrées par les gaz lacrymogènes. C’est affreux d’entendre pour la première fois des gémissements et des hurlements pareils.
Les individus formant il y a un moment la marée humaine briseuse de barrière s’attaquent, chacun comme il peut, à plusieurs points de la barrière. Je ne recule pas. Je fais pareil. Je clopine sur les quelques mètres qu’il me reste pour m’agripper sur la barrière. J’y suis. Mes mains attirées telles du fer par des aimants se collent avec force sur le dernier obstacle de mon rêve. Officiellement certains de mes doigts sont déjà ailleurs, dans l’enclave. Je peux ressentir un vent différent fouetter mes ongles qui regardent de l’autre coté de la barrière. J’essaye de monter. Impossible si je n’use pas de mes deux jambes. Je jette un regard sur ma cheville pour me donner la force nécessaire de surmonter la douleur. Je trouve la force que je cherchais. Mais, je la perds aussitôt. Les deux yeux ouverts du corps couché, inanimé près de la barrière me sont familiers. Champi n’a pas pu aller au-delà de la troisième mi-temps. Il ne courra plus jamais comme une bête traquée. Il ne s’enfoncera plus jamais dans les tranchées de cette lutte de merde pour espérer une vie meilleure. Pour lui c’est terminé."...

Renseignements et contact auteur 237book@gmail.com

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Dr. Sali Bouba Oumarou

Analyser, décrypter et écrire: une passion qui meuble mon temps.
Voir le profil de Dr. Sali Bouba Oumarou sur le portail Overblog

Commenter cet article